Foyer du Léman

Autres activités du Foyer du Léman

Le Foyer Logement est géré par l'Association "Foyer du Léman", présidée par M. Pierre GAUDIN.

C’est une longue et riche histoire qu’abritent les murs de l’association.

En 1875, fondation par le père Joseph, curé de la paroisse Saint Joseph de Genève, d’un orphelinat, destiné aux garçons orphelins ou abandonnés du canton de Genève et de la Savoie. C’est à cette époque qu’ont été achetés une maison et un hectare de terres à Aubonne, hameau de Douvaine, près de la frontière franco-suisse.

Plusieurs extensions ont vu le jour :

- en 1906, construction d’un pavillon, appelé aujourd’hui pavillon Lesage,
- en 1930, construction de l’aile Novarina.

La loi Weil de 1978 a entraîné la fermeture de l’orphelinat. Les activités de l’association se sont alors diversifiées :

- création d’un centre d’accueil temporaire de 1979 à 1984 pour réfugiés du Sud-Est asiatique,
- 1979 : ouverture d'un centre d'accueil pour familles en difficulté, qui s'est converti au fil du temps en CHRS destiné à l'accueil de mères de familles, victimes de violences conjugales,
- en 1980, le bâtiment scolaire utilisé à l’époque de l’orphelinat pour la scolarisation des enfants du primaire est loué au Collège Saint François, trop à l’étroit dans ses locaux de Douvaine,
- ouverture en 1985 du Foyer Logement pour Personnes Agées (FLPA),
- 2009 : mise à disposition d'un bâtiment pour l'Association Panier-Relais de Douvaine, qui distribue une aide alimentaire aux familles en difficulté,
- 2011 : début des travaux d'extension du collège avec regroupement des collège et école Saint François sur un même site,
- 2012 : ouverture du Pavillon Esther (extension du Foyer Logement),
- 2014 : extension de la terrasse du Foyer Logement

Les activités de l’Association ont donc évolué au cours du siècle écoulé, tout en restant fidèles à l’esprit de ses fondateurs. Cette diversification signifie dynamisme ; le collège, le centre d’hébergement, le foyer logement, l'association Panier-Relais forment un tout, qui dans sa variété est l’image de la vie même.